MON ARTOIS TRAIL CHALLENGE 2018

En cette année 2018, mes objectifs athlétiques étaient de jouer le classement général du TTN en individuel, en profitant de mon expérience grandissante sur des formats de course plus longs (40-70km) et de remporter l’Artois Trail Challenge.

Ma victoire finale valide complètement cet objectif bien que j’ai bénéficié de circonstances favorables concernant mes adversaires les plus dangereux. (Antoine Sy déménageant dans le Jura, mon coéquipier Nicolas Vraunat blessé une partie de la saison, Thierry Mathissart arrivé plus tard sur le challenge, Johan Mahieux décidant de ne pas jouer le challenge malgré qu’il m’ait devancé aux Poilus…)

Le Trail des Poilus représentait alors un triple objectif puisqu’il figurait à la fois au classement TTN et à l’Artois Trail Challenge, mais aussi au palmarès ITRA afin de faire évoluer mon indice.

Fort de ma victoire lors de la manche inaugurale de 24km sur le redoutable terril d’Auchel le 7 janvier, à l’issue d’un joli mano à mano avec mon ami Nicolas Vraunat, je me positionnais d’emblée en leader du Challenge (400 points).

Je suis arrivé au Trail des Poilus bien préparé,

avec un test au préalable en compétition (lors des régionaux de cross country !) des chaussures que j’avais prévues qui m’avait donné confiance (bonne tenue dans la boue).

Je fus malheureusement malade la veille du trail, ce qui m’obligea à composer une faiblesse relative le jour de la course. Néanmoins je fus surpris de pointer en tête de course au début, et lorsque Donatien Drouiin nous rejoignait et décidait d’accélérer je fus forcé de le laisser partir. Plus tard, après le premier ravitaillement, c’est Vincent Dujardin le futur vainqueur qui nous dépassa et il avait une détermination dans le regard rare à notre niveau.

Mon plan de course était de gérer pour garder un peu de forces pour la dernière partie (la plus difficile), seulement mon manque de lucidité conjugué à une méchante ampoule au pied réduisaient à néant mes velléités de podium puisque je me faisais dépasser à une douzaine de kilomètres de l’arrivée par Johan Mahieux qu’il m’était impossible de suivre.

Au final je me classais 4e et demeurait très heureux de ce classement vu les circonstances, seulement l’écart d’une vingtaine de minutes avec le vainqueur me valait un score ITRA défavorable.

Ce classement me permettait de pointer en bonne position pour le TTN et l’Artois Trail Challenge (445 points).

En guise de 3e manche il fallait remettre le bleu de chauffe 2 semaines plus tard pour la course de Valhuon “Sur les Traces de David” sur un 39km avec un D+ très abordable, course que je pris plaisir à partager avec l’ami Thierry Mathissart du début à la fin.

Pas idéal dans une programmation de compétitions, puisque le trail des Poilus est quand même un sacré morceau ! Mais les sensations furent bonnes tout du long et nous franchîmes la ligne d’arrivée ensemble pour un souvenir fort agréable au bout d’un peu plus de 2h30 d’effort commun. (500 points)

La particularité d’avoir des segments Strava pour faire un petit challenge dans la course m’a aussi beaucoup amusé, je pense que tous les trails devraient le faire !

Pour ma 4e course, j’avais choisi un grand classique des trails de la région (une course que j’avais déjà gagnée en 2014), le trail du patois à Olhain sur un format de 29km. Ce fut une course sympathique avec quelques petites erreurs d’orientation en début de course avec les concurrents du 14km qui ont pimenté l’épreuve.

Je m’élançais en solitaire sur la 2e boucle sur un parcours très plaisant en milieu boisé et boueux et gérait ainsi mon avance sur Julien Dambrune, qui finissait deuxième à 5’30.

Rajoutant ainsi 400 points à mon total.

Enfin ma 5e épreuve fut le trail des Eoliennes à Fruges. Je fus surpris au départ de ne pas voir de coureurs du challenge hormis Julien Dambrune puisque la course était tout de même bonifiée grâce à la distance qu’elle nous proposait de parcourir, soit 37km pour environ 550m D+. Au final je retiens de cette course le petit passage en rivière, très amusant, et les 500 points qui m’assuraient la victoire dans le challenge dès le mois de Juin. Dommage encore une fois qu’il y ait eu si peu de participants car l’organisation du club de l’Elan Frugeois était excellente !

Je voulais participer à une sixième épreuve en fin de saison, mais j’ai rajouté le difficile trail de Belfort à mon programme pour aller chercher la 3e place en individuel sur le trophée TTN, ce qui m’a occasionné le besoin de bien recharger les batteries pour repartir motivé en 2019.

Pour Conclure

  • je voudrais saluer l’organisation de l’Artois Trail Challenge, qui met en oeuvre depuis 5 ans maintenant ce moyen de fédérer différentes épreuves de notre si beau département du Pas-de-Calais. Je remercie également les différents partenaires, et plus particulièrement le magasin Off-Course Lille et la brasserie Page 24, qui nous a gentiment accueilli pour passer un agréable moment lors de la remise des récompenses.
  • Je souhaiterais d’ailleurs voir évoluer ce challenge en challenge départemental incluant également des courses du Montreuillois (challenge canche et mer d’opale peu reconnu) du Boulonnais (TCO, Desvres…) et de l’Audomarois (le regretté St Omer- Cassel, Alquines …)
  • Pour 2019, j’ai prévu de faire un peu moins de trail mais plusieurs marathons, donc il n’est pas certain que je participe à nouveau au challenge.

Bonne saison à tous ! Paul Maës

  • Vues: 974

NOUS RECHERCHONS DE NOUVEAUX PARTENAIRES !

Rejoignez l'aventure Artois Trail Challenge
En retour vous bénéficierez d'une visibilité importante 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour plus d'information.

Ils nous font déjà confiance :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suivez nous

Sécurité du site Web

Newsletter Artois Trail Challenge